Transfert technologique réussi pour la fabrication de pots horticoles biodégradables

Le pôle FCBA InTechFibres a pour mission principale d’accompagner les industriels utilisant le bois comme matière première pour le développement de nouveaux composants, matériaux et procédés et dans l’optimisation de leurs procédés industriels.

Les principaux marchés concernés  sont la bioraffinerie et la chimie verte, les panneaux et les fibres lignocellulosiques et leurs dérivés.

Dans ce contexte, le pôle InTechFibres est à l’écoute des  industriels de ces secteurs pour répondre à leurs problématiques et les aider à optimiser, innover et réduire les coûts de production et l’impact environnemental.

Concernant le secteur des fibres lignocellulosiques produites à partir de bois, la mise au point d’un procédé pour la fabrication de pots horticoles pour la société FERTIL est un exemple de transfert vers l’industrie.

Le pot horticole biodégradable FERTIL est utilisé aussi bien pour les semis que pour le repiquage. Il est fabriqué par moulage puis séchage de fibres lignocellulosiques uniquement produites à partir de bois.

En 2016, une collaboration avec la société FERTIL a été initiée pour développer un outil de production plus performant. Des tests de développement du procédé et de faisabilité à partir de l’expertise du pôle FCBA InTechFibres ont été conduits à l’échelle pilote.

A partir de la matière première utilisée par FERTIL, les essais pilote de production de fibres et leur évaluation pour la fabrication des pots horticoles ont démontré l’intérêt industriel de cette nouvelle approche technologique

Suite aux résultats de ces essais, au début de l’année 2017, FERTIL a lancé un plan d’investissement pour une nouvelle ligne de production.

La nouvelle ligne de production a été mise en route en juin 2017 en présence de FCBA et depuis septembre 2017, FERTIL produit les pots horticoles avec le nouveau procédé et la nouvelle unité de production de fibres à partir de bois.

Cette collaboration entre FERTIL et FCBA est un exemple réussi de transfert technologique.

> Retrouvez l’article sous format pdf